LogoAssDent

AssDent

La plateforme entre les assistant(e)s dentaires qualifié(e)s et les chirurgiens-dentistes

519

Assistant(e)s Dentaires

54

Collaborateurs

73

Offres d'emplois

La plateforme entre les assistant(e)s dentaires qualifié(e)s et les chirurgiens-dentistes

Portrait Andréa : l’Assistante Dentaire est devenue Directrice Générale d’AssDent®

Portrait Andréa

PORTRAIT

« AssDent est une réelle communauté du monde dentaire, au centre duquel l’assistant(e) dentaire joue en rôle important. C’est pourquoi nous ajoutons régulièrement des ressources et des fonctionnalités pour qu’AssDent devienne réellement un lieu d’échange et de partage spécialisé dans lequel ADQ, chirurgiens-dentistes (centres dentaires), et partenaires puissent y trouver de réelles synergies. »

Peux-tu te présenter rapidement ?

Je suis donc Andréa, j’ai 33 ans et je suis maman d’une petite fille de 4 ans et demi. J’ai commencé ma carrière professionnelle dans le secteur du commerce, avant d’évoluer vers des postes administratifs (dans un lycée, et comme assistante de gestion d’une petite entreprise). En 2015, je suis devenue assistante dentaire (formation Agora de Toulouse).

D’où est venue l’idée d’AssDent ?

Au cours de mon expérience d’assistante dentaire, et avec la chance d’avoir travaillé dans plusieurs cabinets, j’ai très vite constaté que les cabinets en recherche d’assistant(e)s dentaires qualifié(e)s pouvaient éprouver des difficultés à trouver et recruter des candidats adéquats. Pas évident d’identifier des profils titulaires de la qualification, rapidement et dans la bonne zone géographique.

Moi-même, je recevais beaucoup de demandes, j’ai donc tout naturellement commencé à prendre goût à cette recherche de solutions pour venir en aide aux praticiens en recherche, et cet intérêt s’est amplifié en voyant la gratitude des chirurgiens-dentistes que je pouvais assister.

Une vocation est née…

Oui, exactement. En même temps, cet engouement des premières mises en relations s’est très vite accompagné d’une frustration. Celle de remarquer un besoin tellement important de mises en relations, qu’il m’est apparu utile de trouver un moyen de généraliser cette démarche pour aider le plus grand nombre de cabinets.

D’autant plus que la connexion entre assistant(e) dentaire qualifié(e) et chirurgiens-dentistes (ou centres dentaires) souhaitant recruter ne nécessite souvent qu’un tout petit coup de pouce pour aboutir, juste apporter l’opportunité que les deux se « rencontrent », se « fassent connaître ».

Les mises en relations : les réseaux sociaux sont très efficaces pour cela, non ?

Oui et Non. Sur le papier effectivement, et dans la pratique, les réseaux sociaux (Facebook, LinkedIn…) sont des outils formidables pour le relai d’informations, le partage d’offres et les recherches d’emplois. Certains groupes fermés et modérés sont même des véritables mines d’or.

Mais les réseaux sociaux souffrent aussi de leurs avantages. Il y a énormément d’informations, de pages, de groupes, de profils, de partages… si bien que trouver une information ciblée et pertinente prend souvent beaucoup plus de temps qu’espéré. Pas évident que la vocation d’un chirurgien-dentiste soit de passer son temps libre à éplucher et trier des tonnes d’informations. Sans compter le stress et la charge mentale que cela représente, AssDent à cette vocation de prendre le relai de cette mission, sans alourdir considérablement la charge financière pour les cabinets.

Les réseaux sociaux ont aussi un deuxième inconvénient non négligeable dans cette mission de mises en relations : le manque de confidentialité. Combien de fois ai-je vu des offres d’emplois critiquées, des praticiens « jugés », souvent à leur insu, par certains critères ou informations incomprises parce que les annonces étaient relayées par des tiers.

Sur la base de ces conclusions, la Plateforme AssDent est née ?

La base de la réflexion, et l’idée, est bien celle-ci effectivement. Mais AssDent n’aurait pas pu voir le jour sans mon association très complémentaire avec Arnaud Corbière, qui a apporté le chainon manquant pour que l’aventure démarre. Son regard extérieur, son expertise technique pour la mise au point de la plateforme et ses compétences d’ingénieur pour la structuration générale.

Tous les deux, nous sommes partis d’une feuille blanche un matin de Novembre 2020. C’est de là que nous avons méticuleusement construit cette ébauche de communauté spécialisée autour du métier de l’assistant(e) dentaire, qui ne cesse de grandir et de s’étoffer de jour en jour. Nous en sommes très fiers et très reconnaissants de cette confiance.

Car AssDent n’est pas finalement dédié uniquement que pour le recrutement…

Non, AssDent est une réelle communauté du monde dentaire, au centre duquel l’assistant(e) dentaire joue en rôle important. C’est pourquoi nous ajoutons régulièrement des ressources et des fonctionnalités pour qu’AssDent devienne réellement un lieu d’échange et de partage spécialisé dans lequel ADQ, chirurgiens-dentistes (centres dentaires), et partenaires puissent y trouver de réelles synergies.

Au fil du temps, nous nous entourons de réels partenaires dans cette aventure. Nous remercions d’ailleurs Albedo7, Ultradent et ACO’In de nous avoir fait confiance dès les premiers instants. D’autres partenaires devraient nous rejoindre également dans les tout prochains jours.

Que penses-tu de ton nouveau job (directrice générale chez AssDent) ?

Je l’adore ! Mon quotidien est surtout fait de rencontres, qu’elles soient virtuelles (compte-tenu du contexte sanitaire et de la dimension web de notre outil) ou réelles où nous avons l’opportunité de pouvoir aller rencontrer certains de nos clients. J’échange beaucoup avec des assistantes dentaires pour toutes sortes de sollicitations que ce soit dans le cadre de leurs recherches d’emplois ou pour tout autres conseils. Cet accompagnement est très enrichissant, cela me passionne.

Je découvre aussi un nouvel environnement, celui de la croissance et de l’essors d’une start-up, c’est un défi très motivant et excitant ! 

Un dernier petit clin d’œil ou symbole à nous donner pour la fin ?

Alors j’en donnerai deux qui à mon sens traduisent bien la dimension humaine de notre petit « bébé AssDent ». Le premier c’est que notre première cliente est également la praticienne avec qui j’ai terminé ma mission d’assistante dentaire. Elle a de suite perçu la dimension qu’allait prendre notre communauté, et l’intérêt pour les chirurgiens-dentistes d’en bénéficier et elle s’est jetée sur notre offre.

Le second symbole, qui est plus personnel, c’est que parmi nos premiers clients se trouve un cabinet en Martinique, endroit où j’ai passé toute mon enfance jusqu’à l’âge de 13 ans. Avec près d’une dizaine de candidatures reçues par le praticien, y compris venant de métropole, c’est un bel exemple de la puissance de notre concept, et de notre efficacité même à plusieurs milliers de kilomètres du besoin.

Merci Andréa !

Portrait Andréa
Share This
AssDent

GRATUIT
VOIR