LogoAssDent

AssDent

La plateforme entre les assistant(e)s dentaires qualifié(e)s et les chirurgiens-dentistes

519

Assistant(e)s Dentaires

54

Collaborateurs

73

Offres d'emplois

La plateforme entre les assistant(e)s dentaires qualifié(e)s et les chirurgiens-dentistes

Portrait Arnaud : l’ingénieur est devenu Président d’AssDent®

Portrait Arnaud

PORTRAIT

« Même si nous ne sommes pas forcément amenés à nous côtoyer professionnellement, ingénieurs et chirurgiens-dentistes nous comprenons finalement très bien : nous sommes des scientifiques, passionnés de nouvelles technologies et d’innovation »

« Je suis admiratif car rarement un métier [assistant(e) dentaire] n’aura nécessité autant de qualités différentes »

Peux-tu te présenter rapidement ?

Moi c’est Arnaud j’ai 37 ans et je suis le papa de trois enfants qui grandissent trop vite : un garçon de 11 ans et deux filles de 9 et 7 ans. Je suis ingénieur de formation (IMT Mines Albi) avec une spécialité en Génie Industriel (Gestion de projets, organisation et gestion industrielle). J’ai une expérience de 15 ans dans l’industrie, notamment comme ingénieur d’affaires et chef de projets industriels dans un contexte international.

Après un projet de reprise d’entreprise de chaudronnerie qui n’a pu aboutir en 2020 à cause de la crise du Covid-19, j’ai quitté mon précédent poste pour créer en septembre 2020 ma première société (ACO’In – accompagnement en innovation, gestion, digitalisation, et aide à la création d’entreprises spécialisé dans les TPE et Start-ups). Très peu de temps après, je suis donc devenu co-fondateur d’AssDent

Un ingénieur, spécialiste de l’industrie, qui se lance dans le dentaire : une prise de risque ?

Un superbe défi c’est indéniable, mais je ne le perçois pas du tout comme une prise de risque. Quand on a un tempérament entrepreneur, créatif et organisé comme je pense l’avoir, cette aventure est plutôt même très enthousiasmante.

Depuis plusieurs mois maintenant, je découvre le monde dentaire, que je connaissais finalement assez peu par le passé.

Même si nous ne sommes pas forcément amenés à nous côtoyer professionnellement, ingénieurs et chirurgiens-dentistes et ingénieurs nous comprenons finalement très bien de façon innée : nous sommes des scientifiques, passionnés de nouvelles technologies et d’innovation. Nous ne pouvons que nous entendre et parler – plus ou moins 😉 – le même langage.   

Justement, pourrais-tu nous dire s’il y a un aspect chez les chirurgiens-dentistes qui t’a surpris en découvrant ce nouveau milieu professionnel ?

Alors surpris je ne sais pas mais j’ai été frappé par deux aspects en particulier.

Le premier c’est que les chirurgiens-dentistes vouent une passion très forte pour leur métier et partagent beaucoup de leurs expériences notamment sur les réseaux sociaux. Ils n’hésitent pas à mettre en avant des photos, études de cas et retours d’expériences sur des nouveaux matériels ou technologies auprès de leurs confrères. Si je devais faire un parallèle, même si tout autant passionnés par nos métiers respectifs, nous les ingénieurs, nous sommes moins enclins à ce partage et la notion communautaire est un peu moins présente chez les ingénieurs. Certainement à cause d’une plus grande diversité des disciplines. 

Le second, c’est la très grande ouverture à l’international des chirurgiens-dentistes. Même si on pourrait les croire orientés vers le tissu local étant donné leur activité et leur clientèle, ils sont en parallèle extrêmement friands de formations, de congrès, d’échanges et de voyages à l’international. C’est un aspect que je ne pensais pas autant retrouver dans ce milieu, et finalement il s’agit de quelque chose qui me rapproche encore un peu plus de ce que j’ai pu connaître auparavant dans mon parcours professionnel.  

Parle nous un peu de ton regard sur le métier d’assistant(e) dentaire ?

 Je suis admiratif car rarement un métier n’aura nécessité autant de qualités différentes. Ce n’est peut-être pas forcément visible aux premiers abords, mais les assistantes dentaires assurent des fonctions capitales dans un cabinet dentaire.

Le premier défi qui est pour moi primordial est l’accueil du patient qui arrive au cabinet. Ne dit-on pas que l’on a qu’une seule chance de faire une première bonne impression ? Eh bien c’est sur l’AD que repose cette responsabilité de « représentation » de l’image du cabinet. Sans compter que bien souvent, les patients peuvent arriver en situation de stress ou d’anxiété. Il leur faut donc arriver en quelques secondes à se montrer souriante, douce et rassurante pour mettre le patient dans les meilleures dispositions.

Plus tard, l’assistante dentaire (ou assistant ne les oublions pas), devra se montrer disponible, polyvalente, discrète (secret médical oblige), et patiente. Car le métier de la chirurgie dentaire est stressant, il faut être le parfait complément du praticien qui peut avoir la « pression ».

Que dire des phases de « sté » comme on dit dans le métier (la stérilisation des instruments) qui demande rigueur et organisation ? Le plus souvent, cette tâche sensible, réalisée par l’assistante, est le garant d’une protection du personnel dentaire et des patients contre tout risque de contaminations.   

On pourrait ainsi continuer longtemps dans cette description d’un métier aux multiples facettes, sans mauvais jeu de mots (seuls les initiés comprendront ;-)…). 

Quel est le rôle et positionnement d’AssDent dans le recrutement de ces assistant(e)s dentaires ?

Vous aurez pu comprendre au travers de ce que je viens de dire que la fonction d’assistante dentaire est cruciale et nécessite une osmose quasi parfaite dans son binôme avec le chirurgien-dentiste. C’est sans doute pour cela que le recrutement d’assistantes dentaires est souvent complexe, sensible et frustrant pour le praticien qui ne trouve pas le feeling recherché pour son « bras droit ».

C’est pour cela qu’avec AssDent, nous avons opté pour un positionnement ciblé et spécialisé pour faciliter la mise en relation avec des profils adéquats, tout en laissant « la main » aux chirurgiens-dentistes dans leurs sélections, leurs choix et les prises de contacts directes. Car il est indéniable qu’au-delà de critères objectifs, il est nécessaire que le praticien soit convaincu de la pertinence d’un profil et nous n’aurions pas été aussi légitime que lui pour choisir. 

Que penses-tu de ton nouveau job (Président chez AssDent) ?

Pour ne pas faire original par rapport à ce qu’a dit Andréa, je l’adore aussi ! Plus que jamais j’exploite au maximum mes compétences d’ingénieur et mes qualités personnelles. Chaque jour, je créé, j’innove, je communique, j’essaie de surprendre, j’organise, je structure. Et surtout la découverte du travail en start-up, et l’immersion dans le milieu dentaire sont deux défis extrêmement motivants. 

Un dernier petit mot ?

Il sera même grand : c’est merci !! Merci à tous ceux qui nous soutiennent, nous encouragent, et nous font confiance depuis le début de cette très belle aventure qui ne fait que commencer. Vous nous apportez tous beaucoup, nous tâcherons de bien vous le rendre. Encore merci !

Merci Arnaud !

Share This
AssDent

GRATUIT
VOIR